Comment est fixé le prix d’un viager ?

Le viager est un moyen d’accéder à la propriété pour toute moyennant le payement d’une rente annuel. Plusieurs facteurs sont pris en compte pour déterminer le prix de cette rente. Mais comment est fixé le prix de cette rente ? Et quelles sont les méthodes de calcul employées ?

En quoi consiste le viager dans le domaine immobilier ?

Le viager est une technique de vente qui permet au propriétaire d’un bien immobilier de toucher de l’argent jusqu’à son décès puisque l’acheteur doit verser une certaine somme jusqu’à l’arrivée de cet événement. C’est un contrat aléatoire comme défini par la loi car aucune des deux parties ne sait exactement le moment du décès et en plus ils n’ont aucune certitude de faire une bonne affaire. Plusieurs conditions sont à respecter pour que l’opération viagère soit légale et valide, parmi ces conditions il faut que le débiteur qui est l’acheteur ne soit pas mis au courant d’un problème de santé. La signature d’un contrat de vente viager doit être faite auprès d’un notaire pour respecter les conditions de forme requis par la loi. À la signature du contrat un bouquet doit être versé par le débirentier au crédirentier, c’est un somme minimal qui va servir de capital. Malgré ces quelques contraintes, l’opération viagère est très intéressante au niveau financier avec le prix d’achat moins élevé pour un immeuble.

Comment se fait l’estimation de la valeur d’une rente viagère ?

La valeur d’une rente viagère est fixée en premier lieu selon un barème préétabli par les compagnies d’assurance et l’INSEE. Pour le bouquet, il est fixé en fonction de l’âge du crédirentier, plus l’âge de ce dernier est avancé plus le capital à verser ne sera pas élevé. Le prix de la rente à payer chaque année peut être influé par l’âge du crédirentier. La valeur de la rente doit être réactualisée chaque année selon l’espérance de vie du crédirentier, cette somme va diminuer ou non. Mais en principe, le montant de la rente est aléatoire même si chaque année une indexation est faite selon le calcul d’expert, elle s’éteint au décès du crédirentier.

Détails sur la différence de calcul entre la rente viagère libre et la rente viagère occupée

Si pour une rente viagère libre, le calcul de la rente se fait sur la base de l’âge du crédirentier, mais certains éléments peuvent être également pris en compte comme la valeur résiduelle du bien. Contrairement, la valeur d’une rente viagère occupée prend plus de facteurs en compte à par l’espérance de vie du crédirentier, le prix du loyer en cas de location, le manque à gagner des parties en particulier pour le débirentier. Enfin, il existe également une opération viagère qui nécessite que le versement conséquent qui peut s’affranchir du payement d’une rente annuel devenu trop contraignant mais l’acheteur n’aura qu’attendre le décès du propriétaire pour prendre pleine possession du bien immobilier.

Conseils immobiliers en Suisse : faire appel à l’expertise d’une agence compétente
Que faire si le chantier de mon logement prend du retard ?